Ta rage n’aura pas de fin

 

Colin Gloustier a invité Valère Delabelle pour un grand entretien en public. La soirée s’annonce excellente. Le public adore Valère Delabelle, un des premiers rôles du film à succès Mensonges en trompe-l’œil. En plus Colin et Valère sont amis. Et pas de cette amitié feinte des gens du spectacle. Ils ont fait une école de théâtre ensemble il y a trente ans. Mais l’un est devenu célèbre, l’autre pas.. et qu’est-ce que ça change ?

Texte : François Bégaudeau
Mise en scène : Régis Flores
Avec Mehdi Lecourt et Olivier Robert

Prochaines représentations :
– le 21 février à 20h30 au festival Les Arts Vivants à Pornic
– les 4 et 5 avril à 20h30 au TNT à Nantes

3 thoughts on “Ta rage n’aura pas de fin

  1. Le théâtre nous permet de vivre des moments particuliers, et la pièce Ta rage n’aura pas de fin en est un bel exemple. Pendant 1h30, on suit l’histoire d’une amitié particulière, remplie d’amertume et de reproches. Le texte est intelligent, très bien écrit et brillamment interprété. Même si la fin mériterait peut-être d’être un peu clarifiée, nous avons passé un excellent moment de théâtre !

  2. Nous avons adoré ces revirements de situation, ces doubles situations, une fin qui n’est pas la fin…
    Bravo aux comédiens, à Régis pour cette mise en scène maline servi par un texte truculent ! clap clap !!!

Laisser un commentaire