Programme – 2ème année

Théâtre

Mise en scène du Cabaret avec Caroline Aïn
Comédienne, metteur en scène

Formée au Théâtre du Jour, en art dramatique et comédie musicale par Pierre Debauche et Robert Angebaud, puis lors de stages et aussi en Inde par des maîtres Indiens... Caroline continue d'explorer la scène comme un espace de création qui mélange les arts du théâtre, mais aussi de la rue, de la danse, de la musique, du chant, de l'improvisation et du clown...
Comédienne et aussi metteur en scène de théâtre : "En avant-scène", "L'impromptu malgré lui", "Cabaret Gourmand" notamment, avec la compagnie Contes à Rebours et de spectacles de cabarets, de comédies musicales, ainsi que des groupes Esquisse, BlueMango, Babel Canto, Atoutboud'chant, Les Chants de Coton... Elle tourne actuellement à l'étranger dans "Le Malade Imaginaire" de Molière et "Notre Dame de Paris" de Victor Hugo, mis en scène par Gaspard Legendre. En France dans  "Un Clair de Lune à Bourville", spectacle chanté, "Pierrot la Lune" concert de musique jazz dans lequel elle interprète des textes et crée "Je venais d'avoir 18 ans...", seul en scène sur la vie d'une femme dans la rue.

Créer ensemble avec générosité, mélanger nos énergies, nos cultures et nos savoir-faire pour raconter notre histoire du monde, un théâtre physique et en émotions, sans barrières, qui se doit selon moi être porteur de rêves, d'envies et de réflexions.

Cartes blanches avec Régis Florès
Metteur en scène, comédien, auteur, compositeur

Fondateur du TNT, de La cour Des Miracles, compagnon de route de Matthieu Bouchet pendant douze ans, Régis Flores est un autodidacte formé par les milliers de représentations qu'il a données. Des "jeanlin" à "la Paix des Braves", et “Le circuit ordinaire" de Jean-Claude Carrière, du "Misantrope" de Molière à "Monsieur Malaussène au théâtre" de Daniel Pennac, du spectacle de chanson de Matthieu Bouchet au travail sur "Les justes" d'Albert Camus, Régis Flores vit le théâtre comme un apprentissage permanent du monde et de l'humain.
En 2020, il met en scène “Le Problème” et “La Devise” de François Bégaudeau, et prépare “Knock” de Jules Romains pour la rentrée 2021.

Le jeu théâtral est comme son nom l'indique d'abord un amusement, il ne faut jamais oublier cela. Dans ce cours, en première année, nous aborderons, au travers des auteurs, les émotions, les déplacements dans l'espace scénique et la complicité entre acteurs, en respectant la particularité du jeu de chacun. Puis nous poursuivrons par la construction du personnage, comment nait en nous le personnage, où le trouver, qui est il ? Le théâtre n'est pas une compétition mais un partage d'émotions et un rassemblement de sentiments vers un but commun, l'histoire racontée. Il est d'abord et avant tout, même dans la tragédie, un énorme éclat de rire.

Mise en scène d'une pièce avec Mehdi Lecourt
comédien

Au sein de la compagnie du Théâtre Populaire Nantais, Mehdi joue dans "Antigone" et dans "Knock", en cours de création.
Il donne un cours d'interprétation sur 2 ans, accompagnant les élèves sur un spectacle en 2ème année.

Histoire du théâtre

avec Sylvain Saussereau
Comédien, metteur en scène

etServane Daniel
Comédienne, metteuse en scène

Méthode Meisner

avec Marc Grandsard
Auteur, réalisateur, intervenant cinéma

Après avoir suivi des études de théâtre et cinéma à New York University, il s’est installé à New York pendant dix ans, où il a travaillé d’abord comme metteur en scène de théâtre, puis dans le cinéma : au montage comme à la réalisation, en passant par l’écriture de scénario. Marc Grandsard a également acquis une expérience professionnelle dans le doublage de films, en France comme aux États-Unis. Revenu à Paris, Marc Grandsard a travaillé comme auteur-réalisateur et producteur de films, ainsi que directeur artistique d’événementiels. À Nantes il a été l’un des co-fondateurs de l’école de cinéma CinéCréatis, qu’il a codirigée comme Directeur artistique pendant quinze ans.
C’est à New York que Marc Grandsard a découvert la technique Meisner du jeu de l’acteur, à laquelle il a été formé par d’anciens élèves de Sanford Meisner, le créateur de la technique qui porte son nom. C’est cette technique qu’il a le plaisir d’enseigner aux élèves de 2ème et 3ème année de l’école du Théâtre rue de Belleville.

Durant la première année de formation, les élèves apprennent les fondamentaux de la technique Meisner, à savoir l’exercice de répétition et l’activité indépendante. Ces deux exercices ont été développés pour consolider les deux piliers essentiels au jeu d’acteur, selon Meisner : premièrement, jouer, c’est observer et écouter ; deuxièmement, jouer, c’est faire. Tout cela pour être vivant et spontané dans l’instant présent, rien de plus – mais c’est déjà beaucoup ! Puis viennent s’ajouter d’autres concepts, qui se rapprochent de la Méthode Stanislavski tout en s’en différenciant sur certains points, abordés en cours : la préparation émotionnelle, la notion d’objectif ; comment aborder un texte ; comment aborder un personnage dans une situation donnée, etc. En deuxième année de formation, toutes ces notions sont approfondies encore davantage pour aborder des questions plus complexes, comme la caractérisation du personnage ou la mise en scène – et ce toujours de manière appliquée aux textes, aux scènes et aux personnages joués par les élèves eux-mêmes. En filigrane en arrière-plan se profile toujours l’un des objectifs des plus gratifiants – et des plus difficiles à atteindre aussi, pour un-e comédien-ne dans son jeu sur une scène de théâtre ou un plateau cinéma : le lâcher prise. Et pour cela, on n’a jamais fini d’apprendre…

Stage Comedia dell’arte

avec Chantal David
Comédienne, metteuse en scène, formatrice

Après des études universitaires (thèse sur la Commedia Dell’Arte), sa formation artistique s’est basée sur la danse et le théâtre. Installée en Italie, elle se spécialise en Commedia Dell’Arte au « Piccolo Teatro di Milano ». Divers séminaires avec les plus grands enrichiront sa formation (Marcel Marceau, Ariane Mnouchkine, Dario Fo, Y. Le Breton, Carlo Boso…). Elle fonde une première compagnie à Rome en 1992 « Del Bel Viaggio », spécialisée dans la Commedia Dell’ Arte et le théâtre de rue, puis de retour en France en 1997, la compagnie où elle joue, écrit et monte des spectacles seule ou en collaboration avec Carlo Boso. Elle a enseigné la pratique théâtrale et la Commedia Dell’Arte dans différentes institutions et encadre régulièrement des stages pour professionnels et amateurs confirmés.

La Commedia dell’Arte est comparable aux traditions orientales. Le travail du masque procède beaucoup du dévoilement associé lui-aussi à des règles. La Commedia fait appel au corps des interprètes. Physique et visuelle, elle renoue avec la spontanéité et l’enfance. Le déroulement du stage se base sur la (re)découverte des personnages principaux, la recherche physique et émotionnelle, la posture en scène. Les techniques d’improvisation seront aussi abordées, ainsi que les différents codes pour jouer avec un masque. Nous aborderons ensuite la structure d’un canevas, les règles de gestion de l’espace, la voix du masque…

Stage Face caméra

avec Sébastien Marqué
Réalisateur, photographe, monteur et chef opérateur

Il livre une œuvre très personnelle. Un mélange d’instinct et d’esthétisme assumé, qui se mêlent, s’entrechoquent, se confrontent sans cesse. Incroyablement curieux et passionné, Sébastien Marqué est issu de la photographie de mode. Il se nourrit d’images publicitaires comme de peintures de maîtres, de musique folk pop comme de sons hip hop, du cinéma indépendant comme du cinéma mainstream ; avec à chaque fois, autant d’intérêt, d’attention et d’enthousiasme pour le sujet traité. L’artiste peaufine son art de long métrage en court métrage, d’œuvre personnelle en commande privée, de clip en huit clos, de road movie en comédie. Peu importe les codes et les genres, ce qui l’intéresse surtout c’est l’approche de la narration, les notions de rythme et d’intensité. Et ce qui le caractérise avant tout, c’est l’urgence du geste et la grâce du rendu. S’attachant aux détails, il mêle humour, ironie et gravité avec un même intérêt pour la sincérité.

Stage Danse/Corps

avec Danielle Maxent

Après avoir travaillé 10 ans dans l'éducation nationale en donnant des ateliers de pratique artistique, Danielle Maxent a créé la compagnie du Gestuaire Danse Théâtre, aujourd'hui basée à Saint-Herblain. Depuis plus de 30 ans, sa compagnie jette des ponts entre la danse et le théâtre, le corps et la voix et transmet le plaisir du mouvement et son goût des mots… Au sein de la compagnie, Danielle a mis en scène les spectacles jeune public Petit bleu et petit jaune , Ça tourne ! (nos 4 saisons) et joué dans le duo Lisbeth & Lisbeth .
En 2018, elle écrit, met en scène et chorégraphie Philippina